9 exemples de phrase qui donnent envie aux recruteurs de lire votre CV

Audacieuse, innovante ou chiffrée, l’accroche d’un mail de candidature doit immédiatement retenir l’attention du recruteur. Finies les phrases bateau ! À ce stade, le but est de lui donner envie d’ouvrir votre CV et lui faire décrocher son téléphone.

L’accroche « droit au but »
Quand Céline Dreuil, responsable Emploi Formation pour Intelcia Group, recherche un professionnel elle apprécie « retrouver directement dans l’accroche l’adéquation au poste demandé avec des informations très concrètes, comme par exemple : commercial expérimenté, bilingue et disponible immédiatement. » Puisque le recruteur scannera rapidement vos informations, « autant aller droit au but », confirme-t-elle.

Autre exemple retenu par Geoffroy de Lestrange, directeur marketing chez Cornerstone, société éditrice de solutions pour gérer salariés et candidats : je suis un geek, un communicant avec un très bon relationnel. « Nous recherchions un commercial. En trois idées, le candidat a réussi à synthétiser les besoins du poste. Je me dis directement que travailler dans une entreprise spécialisée dans l’IT lui plaira. Le relationnel est également indispensable tout comme l’aspect communication en matière de savoir-être. »

l’entreprise. »
L’accroche qui joue sur l’actualité
Suite à votre prise de parole sur le salon x et soucieuse de travailler dans une entreprise qui met en avant des valeurs de parité… « Cette accroche pragmatique d’une candidate fait suite aux propos d’un responsable de l’entreprise lors d’un salon. Elle lui a permis de passer la première barrière et d’être appelée », révèle Cyril Capel, directeur du cabinet CCLD recrutement. Ce dernier conseille d’ailleurs de jouer sur les valeurs RH de l’entreprise pour avoir encore plus d’impact. « Le CV sortira tout de suite du lot. »

L’accroche mise en scène
Plutôt que de vous écrire pourquoi je suis le bon candidat, j’ai préféré vous l’expliquer de visu. « Ce candidat nous invite à ouvrir sa vidéo de présentation pour introduire sa candidature. Cette approche lui donne un côté novateur, témoigne Cyril Capel. Si la vidéo est bien réalisée, en 1 minute 30 maximum, elle aura forcément un impact positif. » Contentez-vous d’y évoquer vos motivations et ne vous embarquez pas sur l’expérience professionnelle. « La vidéo a pour but de susciter l’envie d’être rencontré. »

L’accroche passe-partout
Je postule à cette offre car j’ai eu l’occasion de développer les compétences qui correspondent à vos attentes ainsi qu’à l’environnement de l’entreprise. Ce qui fonctionne ici, « c’est l’adéquation entre le plaisir de travailler pour l’entreprise et l’identification à la culture de l’entreprise visée », témoigne Audrey Brichant, manager au sein de la société de recrutement d’intérim Walters People. À défaut de surprendre, cette accroche plus classique a le mérite d’être bien rédigée.

L’accroche compétence-clé
Pour Valérie Sablé, directrice au sein du cabinet de recrutement Robert Half, l’accroche d’un mail de candidature est comparable à un article de journal. « Vous allez faire un scan rapide des titres et aller plus loin dans ceux qui vous ont donné envie. » Pour la responsable, pas question de dépasser une vingtaine de mots. Et mieux vaut miser sur une compétence clé. Par exemple : comptable depuis 5 ans dans le secteur de la grande distribution, je souhaite m’orienter vers un poste de responsable comptable fournisseur avec telle compétence-clé.

L’accroche quitte ou double
Ne passez pas à côté de ma candidature ! Jouer la carte du culot est à double tranchant. « Cette phrase interpelle et fait sourire, note Valérie Sablé. Elle donne envie 9 fois sur 10 d’aller voir ce qu’il y a derrière. » Attention toutefois, cette approche peut être à rebours de la culture de l’entreprise. « Elle ne fonctionnera pas forcément dans un environnement plus traditionnel. D’autre part, le reste de la candidature doit être tout aussi convaincant pour continuer à accrocher. » Sinon, c’est le flop assuré.

L’accroche chiffrée
Commercial, + 10 % de croissance sur mon périmètre à mon dernier poste. D’emblée, l’attention vient se focaliser sur un indicateur-clé. « Il est primordial de bien étayer cette information par la suite, car il est possible de faire dire ce que l’on veut aux chiffres », prévient Valérie Sablé. Autrement, le soufflé retombera aussitôt.

L’accroche qui génère la curiosité
Vous recherchez un consultant, je ne le suis pas mais j’aimerais le devenir. « Le candidat a su générer chez moi un sentiment de curiosité, révèle Geoffroy de Lestrange. Il a du culot, il ne cherche pas à mentir ou à embellir la réalité. Cet argument va faire que je vais vouloir le rencontrer si le CV me plaît. »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.